frendeelgaitptes

Abeille Périgordine

Please installFlashFox - Flash Browser in order to view content on your Android based mobile device.


PrésidentJean-Marc NAILLON  

Président de l’Abeille Périgordine

 

 

2013 ne restera pas dans les annales comme une année faste pour l’apiculture.

Le printemps particulièrement froid et humide a entraîné une absence de miellée de printemps, puis d’acacia, ainsi que des difficultés de subsistance au mois de mai dans les colonies. L’été sec nous a permis de retrouver le moral grâce à une belle miellée de châtaignier puis de miellat, mais les miels qui auraient dû être récoltés au printemps manqueront sur les étals. Au bout du compte, les miels d’été ne compenseront pas les pertes printanières, et la récolte 2013 restera inférieure en volume à celle d’une année moyenne.
Il nous faut maintenant souhaiter que nos colonies passent bien l’hiver.
Un élément peut nous le faire espérer : Le frelon asiatique semble avoir également souffert des conditions météorologiques du printemps dernier. En effet, de nombreux apiculteurs nous rapportent que ce terrible prédateur était nettement moins présent dans les ruchers au mois de septembre et en ce début d’octobre, date à laquelle j’écris ces lignes. Pour la première fois depuis quelques années, dans les secteurs particulièrement envahis, nous avons pu observer une belle activité de nos abeilles sur la floraison du lierre. Les rentrées de pollen étaient abondantes et peuvent augurer d’une mise en hivernage satisfaisante, grâce à une ponte automnale suffisamment importante pour donner naissance à la génération des abeilles d’hiver, celles qui auront pour tâche de passer le relais aux premières générations du prochain printemps.
Plusieurs hypothèses peuvent être formulées :
- Les conditions météo du printemps ont retardé considérablement le travail des fondatrices. Les nids
seraient moins nombreux et souvent plus petits.
- La rareté des fenêtres météo favorables à l’activité des fondatrices a rendu le piégeage  particulièrement efficace dans et autour des ruchers. Celles-ci étaient avides de matière sucrée et se
précipitaient dans les pièges lorsque le soleil se montrait.
Peut-on espérer qu’il y ait un nombre réduit de fondatrices prêtes à passer l’hiver, et que le recul de la
prédation puisse ainsi continuer en 2014 ?
Quelle que soit la réponse à cette question, l’Abeille Périgordine reste clairement positionnée dans la lutte contre ce fléau : Le Conseil d’Administration s’est exprimé à l’unanimité pour continuer les actions de développement du piégeage de printemps. C’est là notre arme de défense la plus efficace, en attendant que la recherche nous apporte d’autres solutions.

Un beau local :
Le samedi 12 octobre, de nombreux adhérents ont fait le déplacement à l’occasion de l’inauguration de notre nouveau local de stockage pour le groupement d’achats. Les collectivités locales qui nous ont aidés dans ce projet étaient représentées, et nous avons pu ainsi remercier le Conseil général de la Dordogne et la mairie de Trélissac pour leur soutien précieux.
L’image était forte car deux petits futurs apiculteurs tenaient le ruban que M. Colbac, Maire de Trélissac, a coupé. C’était la jeune génération, celle qui nous succédera pour faire vivre l’apiculture du département.

Ce local est une réalisation de longue haleine. Nous en rêvions depuis longtemps. Depuis quelques années, le nombre d’adhérents grandissant, les services du groupement d’achats se sont multipliés. Le stockage était devenu problématique. Le matériel était ventilé entre le garage du responsable de la distribution, le hangar d’un particulier ou les « algécos » de La Gavinie. Les allées et venues entre ces différents points de stockage se multipliaient. Le travail était devenu fastidieux et il me faut rendre hommage à ceux qui ont oeuvré pour que les services rendus par le groupement d’achats continuent malgré toutes les difficultés.
Ce nouveau local est une étape importante dans la vie de notre syndicat. Depuis 1987 et la naissance de l’Abeille Périgordine, le dynamisme a toujours été le fruit du travail des adhérents actifs et des
administrateurs. Ceux qui ont travaillé à la réalisation de ce hangar de stockage, quelle que soit la taille de la pierre qu’ils ont apportée, se sont placés dans la droite ligne des premiers bâtisseurs de notre station apicole de La Gavinie.
Les commandes de matériel sont à remplir pour la date de l’Assemblée Générale. Elles seront à réceptionner dans ce nouveau local. Chacun pourra apprécier la fonctionnalité de ce nouveau lieu.
Au plaisir de vous rencontrer à Trélissac le 24 novembre prochain pour notre ASSEMBLEE GENERALE !


JMN signature

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Partager