PrésidentJean-Marc NAILLON  

Président de l’Abeille Périgordine

 

 


Nos abeilles sont parties en hivernage en ayant attendu en vain la pluie qui aurait pu alimenter quelque peu le lierre en nectar, pour une dernière miellée de l’année 2011.

Et paradoxalement, les nuages se sont amoncelés sur l’apiculture depuis l’été dernier :
- De gros nuages noirs pour les ruches situées près des champs de colza : Depuis l’autorisation de semis du colza traité Cruiser OSR, les apiculteurs savent leurs ruches menacées pour le printemps qui arrive, alors que cette culture était auparavant dynamisante pour nos colonies. Comment être rassuré par ces belles étendues de fleurs jaunes, alors que nous ne parvenons pas à connaître les emplacements des parcelles de colza Cruiser ?

- Des nuages menaçants encore pour la qualité de nos miels : la lenteur de notre gouvernement pour instaurer une nouvelle clause de sauvegarde contre le semis du maïs OGM Mon 810 risque de rendre impropre à la consommation tout miel contenant du pollen de ce maïs. Des semis précoces risquent de se faire avant toute décision.

Est-ce cela que nos dirigeants attendent ?

- Dans certains secteurs de la Dordogne, des ruchers ont été véritablement pris d’assaut par les frelons asiatiques qui ont pleinement profité des conditions météorologiques pour développer leur population jusque tard en saison. La météo n’est pas la seule responsable de cette prolifération.

Il est réellement difficile de faire entendre notre voix pour appeler à un piégeage efficace des femelles fondatrices au printemps.

Les pouvoirs publics sont trompés par quelques opposants au piégeage, inconscients qu’ils sont de l’atteinte grave à la biodiversité que représente ce prédateur, et du danger pour la population.

Le risque est grand de voir le nombre de nids augmenter encore cette année du fait du grand nombre de fondatrices nées en 2011.

Des éclaircies cependant pour nous donner envie d’attaquer cette nouvelle saison :

- Peut-être avez-vous entendu sur les ondes de « France Bleu Périgord » le message promotionnel sur les miels du Périgord ? Il était une des composantes de la campagne de promotion du miel organisée par APIDOR. C’était là une première, et nous sommes fiers d’avoir porté cette proposition.

- Des communes commencent à prendre à bras le corps la lutte contre le frelon asiatique et nous les assisterons pour cela.

- L’opération « jachères mellifères » est reconduite, et j’invite les adhérents de l’Abeille Périgordine à y participer.

- Notre groupement d’achats rencontre un succès grandissant et vous êtes de plus en plus nombreux à l’utiliser. Nous ferons appel à vous dans l’année pour nous aider à solutionner nos problèmes de local.

- Notre programme de formation s’enrichit, et les apiculteurs confirmés n’en sont pas oubliés, par l’organisation d’un nouveau voyage d’étude apicole, après celui de 2011 en Lot et Garonne, ainsi que par une initiation à la flore mellifère. Je vous invite à parcourir le programme joint à cette revue, et à cocher ces dates sur votre agenda.

Je suis heureux de vous souhaiter une bonne année apicole, le bonheur de partager votre passion, et une bonne santé pour la vivre sereinement.

JMN signature

Agenda

Partager