frendeelgaitptes

PrésidentJean-Marc NAILLON 

Président de l’Abeille Périgordine

Une belle Assemblée Générale :

J’ai été heureux d’accueillir les apiculteurs de l’Abeille Périgordine dans la belle ville de Sarlat.
Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement !


Près d’une centaine de personnes dans la salle, des interventions qui ont su intéresser les présents, et un ordre du jour respecté dans le temps imparti : j’ai vécu une belle Assemblée Générale.


Merci aux invités qui nous ont apporté leurs connaissances :

  • Yannick Ducourt, président du GDSA, a fait le point sur la gouvernance sanitaire, et son discours a été complété par celui du Docteur vétérinaire JeanYves Gauchot, à propos de la mise en place des Techniciens Sanitaires Apicoles.
  • Julie Duboué, animatrice de l’Union Interprofessionnelle châtaigne, a présenté la problématique de la lutte contre le cynips du châtaignier et nous a laissé l’espoir d’un équilibre à long terme entre le prédateur et son parasite.


Merci au Conseil Départemental, présent à notre réunion par l’intermédiaire de Mme Marilyne Flaquière, Conseillère Départementale pour le canton de Sarlat.


Et merci à tous ceux qui ont participé en apportant leurs précisions, leurs questions, ou leur expertise, comme celles de M. Alain Jacques sur la destruction des nids de frelons asiatiques, ou celles de Jacques Laugénie qui a fait le point sur l’état des colonies d’abeilles et les risques qui les menacent en cette fin d’hiver.


Déception :


Vous le lirez dans les pages de ce bulletin : le Sénat a rejeté l’amendement sur l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes.
Les deux sénateurs de la Dordogne ont préféré voter pour « l’encadrement » de l’utilisation de ces pesticides plutôt que pour leur interdiction. Ils préfèrent avancer à contresens de l’histoire !
Les pesticides ne sont pas l’avenir de l’agriculture ! L’utilisation des pesticides est une mauvaise pratique du passé ! L’humanité sera un jour capable de s’en passer !


C’est la deuxième fois que ces élus refusent de nous soutenir, à l’inverse de ce que font de nombreux sénateurs et députés de tout bord politique. Nous leur avions pourtant écrit avant ce vote pour leur demander de voter l’interdiction. Notre courrier était accompagné d’un argumentaire montrant toute la dangerosité de ces substances, ainsi que les solutions à mettre en oeuvre pour les remplacer.


Comment peut-on souhaiter encadrer l’utilisation de produits dangereux quand il est possible de s’en passer ? Comment peut-on ignorer à ce point l’appel des apiculteurs ? Qu’est-ce qui peut motiver un élu pour qu’il préfère aller dans le sens des lobbies de la chimie plutôt que dans le sens de ceux qui leur ont confié des responsabilités politiques ?


Succession à la présidence du syndicat :


Vous l’avez lu dans le dernier numéro de la revue : j’ai décidé de cesser mes activités de Président de l’Abeille Périgordine après cette Assemblée Générale.
Être Président, ça a été pour moi des moments très enrichissants, de très belles rencontres avec de nombreux adhérents, le plaisir de travailler avec une équipe dynamique. Je dois remercier tous les administrateurs, les membres du bureau, les adhérents qui, à un moment ou à un autre, ont donné un peu de leur temps pour apporter de l’énergie à notre syndicat et à son Président.


J’ai essayé de respecter les idées de chacun, de laisser le maximum d’autonomie à ceux qui souhaitaient s’engager au service d’une action que nous menons. J’ai toujours essayé de garder
comme ligne directrice que l’Abeille Périgordine, c’est d’abord la réunion de tous les adhérents.
J’ai parfois été exigeant sur le respect des statuts car ils sont les seuls garants de la continuité de notre groupement.


Ces six années de présidence ont succédé à 3 années de vice-présidence, et auparavant à 5 années de secrétariat. Mon engagement au sein de l’Abeille Périgordine et du conseil d’administration ne s’arrête pas, mais j’ai besoin de souffler un peu, de retrouver un peu plus de temps pour être plus présent avec les miens et chez moi.


Je me proposerai au C.A. de prendre en main un ou deux dossiers pour continuer d’oeuvrer avec tous, mais à un autre rythme, et avec des exigences d’investissement moins fortes et un nombre de déplacements moins important.


Je suis sûr que le Conseil d’Administration saura trouver l’organisation nécessaire à la poursuite de la belle histoire de l’Abeille Périgordine.
Merci à tous, merci à vous tous !

JMN signature

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Partager